Païen


Autres noms : 

Savagnin blanc, Heida (Haut-Valais), Traminer

*Païen est le nom donné par les valaisans francophones  à ce cépage depuis 1812.


Origine et Histoire 

Le Païen appartient à la même famille que le Gewuztraminer.  Il est répandu dans le Jura français sous le nom de Savagnin Blanc, c’est avec ce cépage que les vignerons jurassiens produisent le fameux vin jaune, spécialité de cette région.

En Suisse, ce cépage apparait pour la première fois sous le nom de Heida dès 1586. On trouve dès le Moyen-Age ce cépage sur les coteaux de Visperterminen, qui possèdent les plus hautes vignes d’Europe situés entre 650 et 1150m d’altitude.

Aujourd’hui, ce cépage aux multiples noms connaît une forte progression dans le canton du Valais sous le nom de Païen, nom provenant de sa robe flamboyante, jaune paille. Ce cépage est également de plus en plus planté dans d’autres cantons comme Vaud, Genève ou Neuchâtel portant alors le nom de Savagnin Blanc. Ce cépage donne des vins complexes et aromatiques.


Caractéristiques à la dégustation

Couleur

Blanc

Type de vin

Vin blanc complexe et aromatique

Arômes 

Agrumes, fruits exotiques, fruits secs, champignons

Accords gourmands

Viande séchée, fromage d’alpage, assiette valaisanne, terrine, galette de pomme de terre, truffe, fricassée de champignons


Notre Sélection de ce cépage


Païen Thierry ConstantinPaïen "Der heida" du ValaisSaveurs Blanches assemblage chardonnay païen cave mabillard fuchsAssemblage valaisan Chardonnay-Païen