Qu'est-ce que le Vin Orange ?


Dans cet article :

 Le Vin Orange : la quatrième couleur du vin


▸Une méthode vieille de 8 millénaires


Pourquoi ce vin est-il orange ?


La quatrième couleur du vin.


Vin blanc rouge ? Mélange vin blanc vin rouge ? Non pas du tout ! Le vin orange est une couleur de vin à part entière, comme le vin blanc, le vin rouge ou le vin rosé.
Ce qui fait que ces vins ont droit à leur propre catégorie, c'est qu'ils sont différents à bien des égards des autres vins, il n'y a pas que leur couleur qui les différencie.


Verre de vin orange


Les vins blancs, qu'ils soient très clairs ou  jaune intense sont tous catégorisés comme « vins blancs » car leur méthode d'élaboration est globalement la même. Alors que le vin orange a sa propre histoire, et une méthode d'élaboration bien particulière.


Le vin orange : 8 millénaires d'histoire !


Le vin orange serait originaire de Géorgie, qui est aujourd'hui considérée comme la première région où l'homme a cultivé la vigne. Des « vins de macération » y étaient élaborés, et traditionellement on utilisait de grandes amphores en argile (appellées « kvevris ») pour l'élevage des vins.

Aujourd'hui encore, on produit ce type de vin dans cette région, mais aussi en Italie, et dans de plus en plus nombreux pays, notamment la Suisse.

Verres de vin orange


Mais pourquoi ce vin est-il orange ?

Pour comprendre pourquoi la méthode d'élaboration du vin orange donne cette couleur particulière, il faut d'abord savoir comment sont élaborés vins blancs et vins rouges.

Le vin blanc est élaboré à base de raisins 
blanc de blanc c'est à dire au jus blanc et à la peau blanche, ou blanc de noir c'est à dire au jus blanc mais à la peau noire. Lorsque l'on utilise ce deuxième type de cépage, on séparera vite le jus et les peaux, afin que celles-ci ne colorent pas le jus blanc.

Grappe de raisin à peau rosée


Pour élaborer du vin rouge on utilisera aussi des raisins 
blanc de noir à jus blanc et peau noire, qu'on laissera macérer suffisemment longtemps, jusqu'à ce que le jus soit coloré par les pigments contenus dans la peau du raisin. Très rarement on utilisera des cépages teinturiers ("noir de noir"), dont le jus est déjà coloré.

Et finalement pour faire du vin orange, c'est une sorte d'entre-deux : on utilisera des raisins 
blanc de blanc, qu'on laissera macérer longtemps. On fait donc du vin rouge avec des raisins à vin blanc.

Bouteille et verres de vin orange


Lors de cette macération, non seulement la peau contenant des pigments colorants vient teinter le jus, mais les tanins et phénols de la peau et des pépins viennent apporter structure et richesse au vin orange. 

Attention toutefois : ces principes énoncés plus haut sont très basiques, et il existe une multitude de variations dans la méthode d'élaboration du vin blanc, rouge ou orange, notamment au niveau de la fermentation, de l'égrappage, de la filtration et de l'élevage.



Le saviez vous ? 

Le Pinot Gris est un des cépages les plus utilisés en Italie pour l'élaboration de vin orange, et également en Suisse. 

Notre coup de coeur est celui de la Cave le Bosset à Leytron (VS) en reconversion biologique.

À découvrir sur notre boutique en ligne

Bouteille de vin orange du valais cave le bosset


Et le vin rosé dans tout ça ?


Vous l'aurez deviné, le vin rosé peut être considéré comme l'inverse du vin orange. Si le vin orange est une sorte de vin rouge fait avec des cépages blancs, le vin rosé sera un vin blanc fait avec des cépages à vin rouge, avec une durée de macération courte, afin de colorer que partiellement le jus.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.